La première fois.

Rose a quatorze ans, des yeux couleur myrtille et le cœur tendre. Mais surtout, Rose a peur d’être enceinte car il y a eu Paolo. C’était pas gagné avec Paolo au départ, mais la première fois que leurs regards se sont croisés, la foudre est tombée sur Rose et, quand il lui a pris la main pour la première fois, elle a cru défaillir, avant de se rendre compte que le garçon dormait profondément. Eh oui, Paolo est somnambule... Enfin, c’est ce qu’il essaie de lui faire croire avant de lui avouer que la foudre, il l’a vue lui aussi, et qu’elle l’a touché en plein cœur.

La fille qui avait bu la lune.

Chaque année, les habitants du Protectorat abandonnent un bébé en sacrifice à la redoutée sorcière des bois. Ils espèrent ainsi détourner sa colère de leur ville prospère. Chaque année, Xan, la sorcière des bois, se voit contrainte de sauver un bébé que les fous du Protectorat abandonnent sans qu’elle ait jamais compris pourquoi. Elle s’emploie à faire adopter ces enfants par des familles accueillantes dans les royaumes voisins. Mais cette année, le bébé en question est différent des autres : la petite a un lien étrange avec la lune et un potentiel magique sans précédent. Contre son gré, Xan se voit obligée de la ramener chez elle et de persuader ses amis réticents d’élever cette enfant pas comme les autres. Ils la baptiseront Luna et ne tarderont pas à en devenir gâteux. Xan a trouvé comment contenir la magie qui grandit à l’intérieur de la petite, mais bientôt approche son treizième anniversaire, et ses pouvoirs vont se révéler…

Un temps de saison.

Après l’été les Parisiens désertaient les lieux de leurs vacances ensoleillées, ignorant tout du sort que l’automne faisait à la région qu’ils quittaient jusqu’à l’été suivant. Un automne brutal, puis un long hiver de vent et de pluie, mortel aux corps fragiles. Cette saison-là, inconnue et implacable, il fut imposé à Herman de la découvrir.