Asexualité : Comprendre l’orientation invisible.

Asexualité : Comprendre l’orientation invisible.

1 %. C'est la proportion de personnes s'identifiant comme asexuelles, c'est-à-dire ne ressentant aucune attirance charnelle pour quiconque. Ramené à l'échelle mondiale, le sujet concerne des dizaines de millions d'individus et mérite une attention toute particulière. L'asexualité n'est pas une pathologie, elle est une orientation sexuelle à part entière encore trop souvent décriée car incomprise, dans une société où le sexe est omniprésent. Sa reconnaissance en tant que telle est déjà une victoire, mais le chemin est encore long... Ce livre est un point de départ pour quiconque s'intéresse à l'asexualité. Il aborde ses principes fondamentaux (ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas), les différentes nuances au sein de cette orientation (aromantisme, demisexuel...), et les problèmes les plus fréquents auxquels les personnes asexuelles sont confrontées. Il inclut également des ressources pour approfondir vos connaissances, ainsi que des conseils bienveillants.

Né d’aucune femme.

Né d’aucune femme.

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile ». - Et alors, qu'y-a-t-il d'extraordinaire à cela ? Demandais-je. - Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés. - De quoi parlez-vous ? - Les cahiers... Ceux de Rose. Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquelles elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

À la ligne.

À la ligne.

À la ligne est le premier roman de Joseph Ponthus. C’est l’histoire d’un ouvrier intérimaire qui embauche dans les conserveries de poissons et les abattoirs bretons. Jour après jour, il inventorie avec une infinie précision les gestes du travail à la ligne, le bruit, la fatigue, les rêves confisqués dans la répétition de rituels épuisants, la souffrance du corps. Ce qui le sauve, c’est qu’il a eu une autre vie. Il connaît les auteurs latins, il a vibré avec Dumas, il sait les poèmes d’Apollinaire et les chansons de Trenet. C’est sa victoire provisoire contre tout ce qui fait mal, tout ce qui aliène. Et, en allant à la ligne, on trouvera dans les blancs du texte la femme aimée, le bonheur dominical, le chien Pok Pok, l’odeur de la mer.

Baiser après #Metoo : Lettres à nos amants foireux.

Baiser après #Metoo : Lettres à nos amants foireux.

À l'heure de la libération de la parole, Ovidie choisit la forme épistolaire pour s'adresser aux hommes et revenir sur des situations anormales vécues par presque toutes les femmes. Que leur dirait-on aujourd'hui ? Oserions-nous évoquer des comportements douteux à un moment de la relation ? Quel est l'état des lieux de nos fantasmes ? Tout reste à reconstruire entre les sexes. De ce champ de ruines renaîtra peut-être une sexualité plus apaisée et plus joyeuse.

Jamais plus.

Jamais plus.

Lily Blossom Bloom n'a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu'elle trouve soumise, mais elle a su s'en sortir dans la vie et est à l'aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Ryle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu'elle l'est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n'est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu'elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ? Le chemin d'une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence. Est-ce que l'amour peut tout excuser ?

Opération récupération (On a tuesday).

Opération récupération (On a tuesday).

Il pensait qu’il ne la reverrait jamais, mais le destin en a décidé autrement. Charlotte Taylor a trois défauts : 1) Elle me déteste. Elle affirme même que je suis un « crétin tyrannique avec un énorme ego ». (J’ai effectivement quelque chose d’énorme, mais ce n’est pas mon ego.) 2) Elle prend nos séances de tutorat bien trop au sérieux. 3) Elle est incroyablement sexy… Du moins, c’étaient ses points négatifs avant que nos séances ne commencent à durer plus longtemps qu’elles ne l’auraient dû. Jusqu’à ce qu’un baiser innocent se mue en une centaine d’autres plus coquins, et jusqu’à ce qu’elle devienne la première femme dont je suis tombé amoureux. Notre avenir ensemble après l’obtention de notre diplôme semblait tout tracé : j’allais devenir un joueur de football américain, et elle irait à la fac de droit. Du moins, c’était le plan avant qu’elle ne me quitte à la fin du semestre sans explication et disparaisse complètement de ma vie… Jusqu’à ce soir, sept ans plus tard.

No rules.

No rules.

Comment gagner un jeu dont on ne connaît ni les règles, ni les codes ? A peine arrivée sur son nouveau campus, Iris assiste à une vague d’hystérie dans les couloirs de la fac. Le groupe le plus sélect’ du campus vient de lancer une invitation : qui veut tenter de les rejoindre ? Les membres de La Meute règnent en maîtres sur l’université : tout le monde les connaît, et tout le monde veut en être… Sauf Iris, qui a des priorités bien différentes ! Mais c’était sans compter sur Tucker, le leader du groupe aussi horripilant qu’attirant, qui a d’autres plans pour la jeune fille… Et alors que le bad boy l’entraîne dans son univers sulfureux et inquiétant dont elle ne connait pas encore les règles, Iris va vite se rendre compte que résister à la tentation n’est pas si facile ! Sera-t-elle prête à pousser les portes de l’enfer aux côtés de Tucker… au risque de trop se prendre au jeu ?

Douze princesses rebelles.

Douze princesses rebelles.

Au royaume de Kalia, douze princesses viennent de perdre leur mère. Fou de chagrin, le roi décide de les préserver à tout prix. Il leur en coûte leurs loisirs, leurs leçons et leur liberté. Mais la plus âgée de la fratrie, Frida, possède un don auquel rien de résiste : le pouvoir de son imagination. Ainsi, les princesses s'échappent toutes les nuits dans un monde merveilleux où une lionne bienveillante les invite à écouter leur détermination. Pourquoi une princesse ne pourrait-elle pas remplacer le roi ?