Un palais d’épines et de roses, T3 : Un palais de cendres et de ruines.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Devenue Grande Dame de la Cour de la Nuit, Feyre a offert son cœur à Rhysand. Après la trahison de Tamlin, pourtant, la jeune femme n’a eu d’autre choix que de suivre celui-ci à la Cour du Printemps, qu’elle considérait autrefois comme sa maison. Mais Feyre n’a qu’une idée en tête : découvrir ce que manigance Tamlin, qui s’est rangé aux côtés du roi d’Hybern, et rentrer au plus vite à la Cour de la Nuit. Car la guerre contre Hybern est imminente, et Feyre et Rhysand doivent à tout prix rallier les Grands Seigneurs à leur cause…

La fin du second tome nous a prévu une histoire encore pleine de rebondissement, et d’aventure. Il n’est plus question de voir Feyre sous le joug de quiconque, non, plus jamais. Au contraire, même si elle est maintenant la Grande Dame de la Cour de la Nuit, elle est surtout une personne à part entière qui se battra pour son royaume, avec la confiance de ses amis. Elle n’est plus la jeune fille que Tamlin doit protéger, mais bien la femme de Rhysland et la guerrière qu’elle est vraiment.

La première partie s’articule sur un vrai travail de manigance et de mensonge, qui me font réaliser à quel point Feyre a changé et grandi durant les deux premiers tomes. Elle qui était si fragile et faible au début, si impressionnable et en quête de soutien par Tamlin, elle a découvert aux côtés de Rhys une vraie entente et une vraie confiance qui lui a prouvé qu’elle était assez forte pour y arriver, sans l’aide de personne. C’est pour ça que ce troisième tome nous plonge dans un univers encore plus puissant.

Pourtant, malgré ses manigances, elle garde un coeur en or qu’elle a toujours eu. Ce coeur d’humaine qui la rend si différente des autres, mais qui lui permet de diriger avec justesse et raison. Grâce à sa relation avec Rhys, son âme-soeur et son époux, elle se bat avec force et courage contre le mal et ne posera pas genoux à terre tant qu’elle n’aura pas défendu ceux qu’elle aime.

Ce qui m’émerveille toujours dans ces deux derniers tomes, c’est la relation saine et complémentaire entre Rhys et Feyre. Surtout quand on voit la toxicité qu’elle vivait avec Tamlin. Il n’y a pas de question de supériorité ou d’inégalité dans leur relation, encore moins parce que Rhys est le Seigneur de la Cour de la Nuit ou autre, non, il n’y a aucune volonté d’affaiblir l’autre pour se sentir supérieur, mais une réelle communion dans leur relation et leur échange.

Au fur et à mesure des chapitres, on réalise qu’il y a une multitude de pouvoir insoupçonnés qui font leur apparition. Notamment pour Nesta et Elain qui ont été transformé par le Chaudron lui-même et qui, aujourd’hui, deviennent des nouvelles Faes avec des pouvoirs inconnus. Mais en plus de ça, chaque nouvelles informations tisse un lien fort avec d’anciennes données. Tout est connecté et tout a son importance, notamment pour Feyre qui se bat pour rétablir la paix avec Rhys et leur famille.

Si, à l’origine, je n’avais pas compris l’engouement pour cette série : notamment sur le booktok qui ne faisait qu’en parler, après la lecture de ce troisième tome, je suis obligée de me rendre à l’évidence. Cette série est une découverte incroyable, avec des personnages formidables, des relations saines, une ouverture sur le monde sensationnel… En clair, c’est littéralement un coup de coeur, alors que je ne m’y attendais pas.

Pour les petits curieux qui veulent avoir une bonne raison de commencer cette série, je vous conseille de vous y mettre pour arriver jusqu’au chapitre 71 qui m’aura bouleversé, suivi rapidement par le chapitre 77. En réalité, toute la fin de ce tome m’aura retourné le cerveau au point d’en avoir pleuré. Moi qui ne pleure que très rarement (en général, mais aussi devant un livre), j’ai été émerveillé de voir avec quelle facilité Sarah J Maas avait bouleversé mon univers.

Le personnage de Feyre qui était pour moi un personnage agaçant à l’origine, est devenue une femme forte, courageuse, qui apprend de ses faiblesses et de ses défauts pour devenir meilleure et pour protéger ceux qu’elle aime… En soit, j’ai été ébloui par cette femme. Et ne parlons même pas de Rhys qui m’a littéralement fait tomber à genoux, complètement folle de lui.

Sans grande surprise, je recommande à tout ceux qui aime la fantasy, la romance, les guerres, les émotions, la vie et l’espoir ce livre. Si le premier tome m’avait laissé mitigé, sachez que la suite ne pourra que vous faire l’aimer. N’ayez crainte, vous allez vivre une aventure puissante et intense sans soucis.

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s