Un palais d’épines et de roses, T2 : Un palais de colère et de brume.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle. Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps… Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin… Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

Après une longue pause, j’ai décidé de revenir sur cette série qui a tant fait frémir l’internet. Depuis quelques mois, si ce n’est, plus d’un an, je vois que tout le monde parle de ACOTAR comme d’une série culte de la fantasy, notamment avec des personnages au caractère fort et avec un couple idyllique. En soit, cette série aurait dû me faire craquer depuis longtemps ! Mais après avoir lu le premier tome, j’ai été vraiment déçu de constater que je n’ai pas apprécié l’histoire comme tout le monde me le disait.

C’est pour ça qu’il m’a fallut plus d’un an pour commencer ce second tome. Non, pire encore : j’ai fini de lire le premier tome en janvier 2020 et j’avais directement enchaîné avec le second tome, mais je l’avais trouvé ennuyant. Oui, ennuyant. Le début de ce tome m’avait paru si fade à côté de l’aventure inépuisable du premier tome. Mais malgré l’histoire du premier tome, je n’avais pas accroché. Peut-être que j’avais ressenti quelque chose qui ne me plaisait pas : la relation entre Feyre et Tamlin, par exemple. Je ne sais pas.

En tout cas, il y a une semaine, je suis retombée sur le second tome et je me suis dit qu’après toutes ces éloges, il était temps que je vois si c’était simplement le premier tome qui m’a déplu ou si c’était l’histoire en elle-même. Maintenant que j’ai terminé le second tome en essuyant une légère larme de fierté face au courage de Feyre, je peux vous dire que je n’ai pas aimé le premier tome, mais que je suis tombée amoureuse du second.

Si le début de ce tome est assez long à se mettre en place, c’est assez compréhensible après les horreurs qu’a pu vivre Feyre durant les mois passés Sous la Montage, alors nous vivons à ses côtés et en elle pendant quelques pages qui paraissent durer une éternité. Mais maintenant que j’ai eu le temps de m’éloigner de la folie du premier tome, j’ai pu enfin me poser et réaliser l’importance de ces pages pour nous faire voir le changement qu’opère le caractère et la vie de Feyre maintenant qu’elle est une Immortelle.

Ce tome se découpe en trois parties, si la première nous montre une Feyre faible et perdue, on la retrouve bientôt pleine de courage et de force dans la seconde partie, où elle commencera à découvrir qui elle est, avec ses nouveaux pouvoirs et ses nouveaux compagnons. Puis, la troisième partie nous montre une Feyre qui sait ce qu’elle veut : protéger ceux qu’elle aime, son peuple et son royaume.

Elle n’est plus la jeune fille qui attendait Tamlin à la maison, qui se préparait à vivre comme une parfaite épouse, inquiète et sereine de vivre au crochet de son époux. Elle est devenue une femme forte, qui veut s’impliquer, qui veut être mise en centre des confidences, qui veut se battre pour sa survie et celle des autres. Elle n’est plus fragile, mais une vraie guerrière.

Ce second tome aura donc réussi à me faire chavirer du côté obscure de la force. Je n’ai pas aimé le premier, mais l’histoire qui unit Feyre et le reste de l’histoire me donne envie et besoin de l’accompagner. Je suis tombée amoureuse aussi, en même temps qu’elle, et je compte bien voir un happy ending ! Même si je dois vendre mon âme au Chaudron.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s