Scandale.

Synopsis : Une liaison à risques au bureau. Jude a de gros ennuis. Non seulement, elle a besoin très vite d’un travail qui lui permettra de vivre mais également d’assumer les frais médicaux de son père qui est très malade, mais elle a commis une erreur majeure. Après une nuit de folie avec celui qu’elle a pris pour un simple touriste français, elle a perdu la tête et a quitté leur chambre d’hôtel en volant son portefeuille. Elle en a honte mais Célian était visiblement aisé et elle n’a aucune chance de le revoir à New York, puisqu’il va certainement rentrer chez lui. Mais la chance ne sourit pas beaucoup à Jude, elle le sait pourtant. Lorsqu’elle arrive sur son nouveau lieu de travail, au sein d’un groupe de presse, elle a la très désagréable surprise de découvrir que Célian Laurent sera son patron. L’alchimie fabuleuse qu’ils avaient découverte quelque temps auparavant est toujours là, vibrante. Entre le vol qu’elle a commis et le désir qu’elle éprouve pour celui avec qui elle travaille, Jude pourrait voir sa vie sombrer dans le scandale.

Comme d’habitude avec L. J. Shen, il y a un petit fond d’humour, de folie, de caractère bien trempé et d’émotion. Comme dans pratiquement tous ses romans, on y retrouve une certaine fatalité : ici, nous plongeons dans la vie de Jude qui doit vivre avec son père malade et qui survit comme elle peut. Sauf qu’elle ne peut plus se permettre de jouer sur la corde raide et quand elle se retrouve confrontée à ce besoin de survie, elle lâche tout et veut récupérer un bout de vie.

L’argent qu’elle prend dans ce porte-monnaie doit aider son père et lui permettre de payer ses factures, alors, malgré la honte, elle ne veut pas regretter. Au contraire, elle veut pouvoir en profiter quelques temps. Sauf que les coïncidences continuent d’affluer quand elle se retrouve face à face à cet homme. S’il utilisait un accent français bien prononcé l’autre soir, ici, dans ce costume sur mesure à plusieurs milliers d’euros, il parle sans problème l’anglais. Et il peut donc se présenter : Célian Laurent, son nouveau patron.

Les romances patron/employée m’ont toujours fascinés, ce côté d’interdit, de danger, ce petit côté Roméo et Juliette qui est excitant aura été ici, encore une fois grâce à L. J. Shen, une vraie réussite. Et comme elle a tant l’habitude de nous le faire lire et vivre : il n’y a pas de la romance, mais l’importance de la famille, les manigances et toute sorte de choses qu’elle seule arrive à me faire ressentir.

Jude incarne la femme forte, indépendante, courageuse et enivrante. Elle sait ce qu’elle veut, se bat pour, continuera quoi qu’il arrive de se lever pour affronter son destin : et ça, quoi qu’il arrive. Il n’est pas question de se laisser alourdir ni par un homme, ni par la fatalité du destin. Elle continuera de se battre quoi qu’il arrive, sans flancher. Du moins, sans le montrer. Et c’est ce genre de personnage féminins forts que je continue d’admirer encore et encore.

Célian, quant à lui, est un personnage énigmatique, charismatique, brute, vivant et fort que j’ai aussi beaucoup apprécié. Avec des remarques acérés et un répondant bien vif, j’ai adoré voir son personnage évolué à travers les chapitres. Même si, comme Jude, il aura réussi à m’agacer par son indépendance des fois un peu trop poussé, il aura aussi tout simplement été un personnage avec sa propre flamme de vie. Et ça, j’adore.

Leur couple n’aura pas été de tout repos, que ce soit par rapport au travail que pour des raisons plus personnelles. Ni l’un, ni l’autre ne souhaitent être attachés ou apprivoisés, surtout avec un caractère d’acier aussi têtu pour l’un comme pour l’autre, mais finalement, les émotions auront été plus importants que ça. Et j’adore ça !

Ce petit roman est rapide à lire, pleins de folies et de tendresses, avec une écriture si juste et vive, comme je l’aime. Un nouveau L. J. Shen qui m’aura permis de vibrer et qui me force à continuer sur sa lancée : il faut que je les lise tous, que je m’imprègne de sa plume et tombe amoureux de tous ses hommes. Jusqu’au dernier.

Note : 4.5 sur 5.

Autre roman de l’autrice : Le voleur de baisersMidnight BlueNo tears for you Playing with fire.

Autre série de l’autrice : SinnersAll Saints High.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s