Sinners, T0.5 : Sulfurous.

← Tome précédent.

Synopsis : Sulfurous. Si Mel devait qualifier Jaime Followhill, c’est sans nul doute l’adjectif qu’elle utiliserait. Car Jaime est aussi séduisant que dangereux : fils de la proviseure d’All Saints High, le lycée dans lequel elle exerce, il est aussi et avant tout son élève. Un élève auquel elle a toujours su résister malgré l’attirance lancinante qu’elle éprouve pour lui. Mais alors qu’il ne lui reste plus que quelques semaines avant de quitter définitivement ce lycée de gosses de riches, elle emboutit la voiture de son élève et se retrouve confrontée à son propriétaire. Et quand Jaime propose à sa professeure de devenir sa maîtresse, Mel comprend qu’elle va devoir choisir entre le désir et la raison…

Ce cinquième et dernier tome clôture la série Sinners avec quelque chose de tendre et de fougueux. Après avoir vu la relation de Melody et de Jaime durant tous les tomes précédents, avec des petites doses, des petites informations : on y plonge et découvrons cette histoire pleine de folie, de tendresse, de frisson.

Melody est professeur, elle a vingt six ans, mais malgré son emploi, elle sait très bien que cet emploi ne lui convient pas. Et quand elle commence à ressentir des sentiments pour un élève, elle sait avec pertinence que cette passion n’est pas qu’un début d’amour pour la vocation, mais une réelle attache au personnage de Jaime.

Quant à lui, il n’est qu’un lycéen de dix-huit ans. Mais ce n’est pas tout ! Il est le fils de la principale du lycée, il est riche et porte un nom bien connu dans la ville entière : il est l’élite, le futur. Et quand il commence à fréquenter Mel, il n’est plus ce simple lycéen, il devient un homme qui sait ce qu’il veut et qui écoute sa passion.

J’ai beaucoup aimé ces personnages, parce qu’ils ont été honnête et pleins de nouveauté. Mais j’ai trouvé ce tome très rapide, avalant sans cesse l’histoire pour le faire terminer vite. Même si c’était intéressant et vraiment bien, parce que j’ai adoré le cadre et les personnages : ça ne retire pas que j’aurais aimé justement que ça dure un peu plus longtemps. J’ai souvent l’impression d’avoir survolé l’histoire, sans vraiment rentrer pleinement dedans.

J’ai presque l’impression de ne pas avoir eu le temps de tomber amoureuse avec Melody de Jaime. Contrairement aux quatre tomes de la série, ce bonus n’est écrit qu’à la première personne du point de vue de Melody, ce que je peux trouver très dommage. Même si je ne suis pas une grande fan des doubles points de vues, je m’étais habituée à voir à travers le regard des garçons des Sinners, et cette fois, Jaime a été inconnu au bataillon.

Je peux comprendre que c’était volontaire de L. J. Shen de ne pas vouloir s’appesantir sur cette série, ou même sur cette histoire qui aura été déjà connu à travers les autres tomes : mais c’est malgré tout dommage.

Pourtant, j’ai beaucoup apprécié ma lecture : c’était doux, tendre, amusant, fou et frissonnant. Ce côté interdit était très excitant, et c’est bien la première fois que je lisais une romance où il s’agit de la femme la plus âgée des deux, ce que j’ai trouvé intéressant. Alors je vous recommande encore et encore cette série, sans aucun doute.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s