No Tears for you.

Synopsis : Il est des passions contre lesquelles il ne sert à rien de lutter… Il y a dix ans, Rory et Mal ont partagé la nuit d’amour la plus mémorable de leur vie. Alors que rien ne les prédestinait à se revoir, ces deux inconnus se sont promis de tout quitter pour l’autre s’ils étaient un jour amenés à se recroiser. Depuis cette soirée, chacun a refait sa vie. Rory a un super boulot, un super appart et un super copain. En somme, elle est à des kilomètres de celle qu’a rencontré Mal, dix ans auparavant. Ce dernier est devenu une star de la musique que s’arrachent les plus grandes maisons de disques. Malgré son succès auprès des femmes, il n’a pas oublié Rory et le pacte qu’ils ont fait lors de leur rencontre. Lorsqu’ils se retrouvent à New York, Rory est troublée par les sentiments contradictoires que Mal fait resurgir en elle. Respectera-t-elle la promesse qu’elle lui a faite ou choisira-t-elle de tourner le dos au passé ?

Comme d’habitude, la plume de L. J. Shen m’a conquis dès les premières pages, avec des personnages hauts en couleurs. Rory est une jeune femme représentée à la punk, cheveux colorés, désirs de vivre de son art : la photographie et assez caractérielle et folle pour être instable et intense. Mal est la représentation du playboy qui a l’air de coucher avec tout le monde et qui n’a aucune attache concrète dans la vie sauf sa passion pour la musique et ses valeurs. Sauf que lorsqu’ils se rencontrent, quelque chose changent en eux. Et c’est ce qu’il s’est passé, il y a huit ans.

Mais en huit ans, beaucoup de choses peuvent changer, notamment les sentiments. Pourtant, Rory est toujours folle amoureuse de lui alors qu’ils n’ont vécu que vingt-quatre heures ensemble. Mais n’est-ce pas suffisant pour savoir quand c’est le bon ? Et Mal aussi l’a toujours fourré dans une grande partie de sa tête. Mais trop de choses se sont passés, trop de secrets, trop de mensonges. Et nous sommes plongés dans une relation où nous découvrons au fur et à mesure ce qu’ils ont vécu, entre le passé et le présent, entre le point de vue de Rory et celui de Mal. Entre deux univers intense qui nous laisse découvrir une romance si puissante.

Ce roman est assez différent de ceux que je lis d’habitude : on y découvre un enemis to lovers qui a été un lovers to lovers à l’époque, mais qui a vécu trop loin et qui s’est détruit. J’ai l’habitude des ennemis to lovers, surtout ceux de L. J. Shen qui me bouleversent à chaque fois, mais un peu comme Vicious, on y découvre ici une relation antérieure qui aura bouleversé les coeurs. Sauf qu’ils ont été fous amoureux à l’époque, et rien n’exclut qu’ils le redeviennent à nouveau !

Sauf que Mal est marié maintenant et que Rory est en couple avec l’image même du parfait petit copain, surtout pour sa mère et sa meilleure amie. Même si Rory est la représentation de la rébellion, qu’elle n’aime pas les standards de beauté pré-établis et qu’elle pourrait lever son majeur devant n’importe qui, elle ressent le besoin de suivre les rêves des autres, elle a peur de sortir des sentiers. Sûrement parce que la dernière fois qu’elle en ait sorti, elle a rencontré Mal et il lui a brisé le coeur avec plus de dix milles kilomètres de distances à la clé.

Ce que j’apprécie beaucoup durant ce roman est le réalisme des choses. L. J. Shen autorise les personnages à avoir des sentiments normaux, à agir comme n’importe qui, à parler de morve quand ils pleurent, de teints vert quand ils sont malades, de choses si simples et naturelles qu’on n’a pas l’habitude de voir dans une romance. Comme si le simple fait de voir quelque chose de normal, d’habituelle pouvait retirer la passion et l’intensité d’une belle relation amoureuse et sexuelle.

Même si la fin est un peu précipité, je suis ravie d’avoir plongé à nouveau dans un roman de cette autrice que j’apprécie particulièrement. L’histoire d’amour entre Rory et Mal aura été agréable, du début à la fin, ponctué de drame comme je les aime, de trouble, de romance, de révélation, de manigances et de beaucoup de tendresse. Leur couple aura été une vraie pépite du destin, qui aura ébranlé de nombreuses choses dans la vie de chacun. Et même si je suis un peu déçu de la fin rapide, j’ai été heureuse d’arriver à cette aboutissement pleines de douceurs.

Note : 4.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s