Sinners, T4 : Furious.

Tome précédentTome suivant

Synopsis : Bane. Un homme dangereux, impétueux, sans limites. Tout le monde le sait, même Jesse qui, depuis qu’elle s’est fait violemment agresser, s’est complètement coupée du reste du monde. Alors, le jour où elle le croise en sortant de chez son médecin, elle est immédiatement sur ses gardes. Car, elle en est persuadée, cette rencontre n’est pas un hasard. Bane la cherchait. Mais qu’est-ce qu’un homme comme lui, capable d’avoir le monde à ses pieds, peut bien vouloir d’une femme brisée comme elle ? En temps normal, Jesse n’aurait pas tenté de le savoir. Malheureusement pour elle, l’insistance de Bane ne lui laisse guère le choix…

Ce quatrième et dernier tome de la série est une vraie merveille. J’ai adoré découvrir le personne de Jesse, mais aussi celui de Roman, appelé Bane. Ce roman est beaucoup plus intéressant, investi et émouvant que les autres, dans une certaine mesure. Chaque tome de Sinners aura été bouleversant à sa façon, avec des histoires familiales compliqués et des souffrances incroyable. Mais ce tome m’aura d’autant plus touché, surtout à cause de la notion de viol.

On y découvre un personnage fermé, éteint, mort. Jesse n’est qu’une jeune fille de 19 ans et essuie un viol collectif qui a été étouffé. Rien que pour ça, son rôle dans l’histoire prend une tournure dramatique et vraiment déchirante. On s’attache à son personnage, à son histoire, on cherche à la sauver et dès lors que Bane entre en jeu, tout semble s’enchaîner. À la fois déchirer entre la volonté de l’aider et la crainte de lui mentir.

Bane est un homme qui n’a pas de tabou, pas de limite, mais de grandes valeurs malgré tout, même si elles sont pleines de poussières derrière son arrogance. Il est un homme de vingt-cinq ans qui cherche à réussir, qui veut se battre pour ce qu’il y a de mieux pour lui et sa mère, mais aussi pour sa carrière. Son indépendance est remarquable, mais à force de vouloir tout avoir, il finit rapidement par se retrouver confronté à une réalité qui ne semble pas le satisfaire. Et à fricoter avec des personnes mal intentionné.

Quand les deux personnages se rencontrent, rien ne semble être fait pour qu’ils soient ensemble : Bane ne prête pas dans la romance, mais davantage dans le paie-moi pour que je te baise, alors que Jessie est appelé l’Intouchable, celle que personne n’a le droit d’approcher et qui ne veut aucune relation de n’importe quelle sorte. Mais ces deux extrêmes ont quelques choses en commun : le viol leur a déjà pris un bout de leur âme, que ce soit pour eux comme pour une personne qu’ils aiment.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Bane qui est sans artifice, comme il est, qui est compréhensif, gentil, arrogant, mais tellement tendre. Il sait mentir, comme personne, mais dès lors qu’il est à côté de Jesse, on réalise bien vite qu’il n’y a que de l’honnêteté qui s’échappe de ses pores. Il transpire la tendresse et l’attachement, alors que Jesse ne cherche qu’à s’enfouir encore davantage dans ses profondeurs.

Ce que j’ai adoré dans ce roman, c’est cette volonté d’indépendance de Jesse. De nombreuses années, elle s’est retrouvée remise à sa place de jeune fille, d’enfant, de victime, mais dès qu’elle a rencontré Bane, quelque chose s’est réveillée en elle : elle n’est plus seule, elle n’a plus besoin de l’être, malgré ça : elle peut s’en sortir sans l’aide de personne. Elle est forte et elle peut se sauver ! Et tout le long, notre Blanche-Neige n’a pas eu besoin du prince charmant pour sortir de son sommeil. Elle s’est elle-même rendue compte que la pomme était empoisonnée et qu’elle méritait une bien meilleure pomme ailleurs.

Comme d’habitude, L. J. Shen place la femme dans un rôle de femme forte et indépendante que j’adore, ce qui me fait tant apprécier sa plume et ses romans. Mais si je m’attendais à une série tourné uniquement vers le sexe et les relations amoureuses, j’ai été vraiment agréablement surprise de plonger dans des romances bouleversantes et émouvantes avec, à chaque fois, des personnages intéressants et attachants.

Ce tome clôture la série Sinners, même s’il y a un cinquième tome qui nous parle de Jaime et son amour de lycée avec sa future femme Mel qu’on a pu rencontrer dans les trois premiers tomes. Mais j’ai été ravie de découvrir la plume de l’autrice, encore et encore, et d’être tombé amoureuse de pratiquement tous les personnages masculins de la série. Même Vicious, au fur et à mesure, parce que si je l’ai détesté dans son tome, j’ai fini par plutôt bien l’apprécier dans les trois autres où il fait des apparitions.

Note : 4.5 sur 5.

Autre tome de la série : Tome 1Tome 2Tome 3Tome 0.5.

Autre roman de l’autrice : Le voleur de baisersMidnight BlueNo tears for you Scandale Playing with fire.

Autre série de l’autrice : All Saints High.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s