Sinners, T3 : Scandalous.

Tome précédentTome suivant

Synopsis : Trent Rexroth. Insensible, froid et calculateur. Et c’est l’homme qui va me briser le cœur. Il a trente-trois ans. Moi, dix-huit. Autant dire qu’à ses yeux je ne suis qu’une gamine. Pire, l’enfant gâtée de son ennemi juré, celui qu’il rêve de faire tomber. Je ne me fais donc aucune illusion : si aujourd’hui Trent s’intéresse à moi, c’est uniquement pour parvenir à ses fins. Alors oui, si j’étais raisonnable, si je voulais éviter un scandale à ma famille, je garderais mes distances. Mais ce n’est pas le cas. Malheureusement pour moi, l’interdit ne m’a jamais semblé aussi irrésistible.

Ce troisième tome nous plonge dans la vie de Trent, un personnage que j’ai beaucoup aimé dans les précédents tomes. Même s’il n’avait pas toujours beaucoup d’importance dans les autres, son histoire m’a touché, notamment dans le second tome où on découvre qu’il a eu une fille et que sa mère s’est barrée en l’abandonnant. Rien que pour ça, je voulais savoir comment il gérait les choses et comment il allait s’en sortir. Et j’ai beaucoup aimé cette histoire.

Même si j’ai toujours un peu de mal avec les trop grandes différences d’âges, ici, je ne l’ai pas vraiment ressenti. Déjà, parce que Edie est une jeune femme mature, qui a du vécu et qui ne semble pas avoir seulement dix-huit ans. Elle a une histoire trop compliqué, trop puissante pour incarner une jeune lycéenne comme les autres, ce qui m’aurait dérangé si je l’avais vu de ce point de vue là. Mais heureusement, leur couple semble bien plus cohérent ainsi.

Mais comme toutes les romances de L. J. Shen, ou même tous les tomes de Sinners, on y découvre ici un ennemi to lovers puissant, d’autant plus quand on réalise que l’un peut être la fin de l’autre. Edie va trahir Trent pour sauver la personne qu’elle aime le plus, et Trent va trahir Edie pour se sauver lui-même, sa carrière et sa fille. Ils sont tous les deux au courant des trahisons de l’autre, mais absolument rien ne les empêchera de tomber dans la passion.

Ce tome est encore une fois tournée vers un réalisme saisissant, comme j’ai pu le voir dans le second tome avec Rosie et Dean. Ici, il est question de mutisme traumatique, d’handicape moteur, de dépression chronique, de pleins de nouvelles aventures qui touchent et qui nous plantent encore davantage dans la vie réelle.

La relation entre Trent et Edie est belle, parce que l’un comme l’autre se bat inconsciemment pour le bonheur de celui en face, mais pas seulement. Edie finit par aimer la fille de Trent, tandis que Trent finit par aider la mère d’Edie. Leur vie finit par s’entortiller pour ne former qu’une belle et grande histoire et grande famille. Sans aucune gêne, aucun mensonge et simplement de l’amour, de la passion et un fol attachement.

Rien n’est parfait dans leur relation, ils continuent de se trahir encore et encore, mais à la fin : tout ça aura été important pour le dénouement de l’histoire. J’ai aimé Trent, qui représente un personne métisse qui n’est parti de rien pour arriver au sommet et Edie, cette jeune fille d’un riche entrepreneurs qui déteste l’argent et reste dans son monde entouré de surf et de tranquillité. Leur connexion prend un éclat particulier.

En bref, ce troisième tome de la série Sinners de L. J. Shen aura été une nouvelle belle découverte pour moi, me donnant encore plus envie de découvrir tous les écrits de cette sublime autrice et toutes les histoires de ces habitants de Todos Santos. Je compte bien découvrir chaque bout de leur vie pour plonger encore et encore dans chaque romance.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s