Beautiful, T1 : Beautiful Bastard.

Tome suivant →

Synopsis : Un boss perfectionniste. Une collaboratrice ambitieuse. Un duel amoureux et torride dans l’univers de l’entreprise. Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d’obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud. Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l’ entreprise familiale – un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l’esprit affûté, qui n’entend rien pas sacrifier de sa carrière? Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu’ils s’étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l’ascenseur, dans un parking. Partout … Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu’ils acceptent de perdre ou de gagner ?

J’ai déjà lu cette série il y a plusieurs années, et j’en gardais un souvenir très positif. Alors quand j’ai trouvé le premier tome pour presque rien, je n’ai pas pu résister bien longtemps et j’ai voulu replonger dans l’histoire folle de Bennet et Chloé, avec la plume de Christina et Lauren. J’ai le souvenir d’avoir adoré cette série, mais d’avoir trouvé assez répétitif chacune des histoires. Le schéma d’écriture reste le même pour chacun : ils se rencontrent, ils couchent ensemble, la relation est chronométré parce que dans tant de temps il va y avoir un événement qui les obligera à se retrouver s’il se sépare puis ils finissent leur vie ensemble et heureux.

Bien que le schéma soit assez basique, je trouve que le changement avec les autres romans new adult résident dans les caractères des personnages. La force, le courage, la détermination qu’ils ont : j’adore. Bennet a l’air d’être le parfait connard, mais au final, on se rend juste compte qu’il est un homme ambitieux qui sait ce qu’il veut et qui n’attend que le meilleur.

Chloé, quant à elle, est l’image même de la femme forte et indépendante, qui se bat pour être perçu l’égal de l’homme et qui sait qu’être une femme dans un monde « d’homme » est un nouveau challenge qu’elle adore surmonter. Elle se bat avec ses idées sans flancher, elle arrive à garder la tête haute sans aucun doute et ne vit sa vie que pour elle en sachant ce qu’elle mérite.

Les deux ensembles forment un couple explosif, mais complémentaire. Si on s’attend à voir le fort caractère de Bennet prendre le pas sur Chloé, on se fourre le doigt dans l’oeil. Certainement pas ! Leur relation est basé sur une réciprocité et un vrai défi de s’améliorer à chaque page, ce qui les rend toujours plus fort et plus intéressant.

Quand la fin de ce tome arrive, on réalise bien vite que leur histoire n’est pas vraiment terminé, qu’il y a encore pleins de choses à découvrir sur eux et pleins d’aventures à dépasser. Mais ils auront été durant ces chapitres un couple fort et déterminé que j’ai adoré (re)découvrir.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s