Styx Riders, T1.

Tome suivant

Synopsis : La colère. C’est le sentiment qui guide Ash depuis que sa fiancée l’a quitté le jour de leur mariage, il y a dix ans de cela. Aussi solitaire qu’Hadès dans son royaume des Enfers, il partage sa vie entre son salon de tatouage et les Styx Riders, le club de bikers qui est pour lui plus qu’une famille. Sergent d’armes en son sein, il laisse libre cours à sa rage pour mettre au pas les ennemis du MC. Mais tout change le jour où Heden apparaît dans son existence. Elle-même fille de biker, la pétillante fleuriste dégage une joie de vivre qui perce aussitôt les défenses d’Ash, ramenant enfin la lumière dans son monde obscur. Pour elle, parviendra-t-il à trouver le chemin de l’apaisement ?

Alerte : Pépite

J’ai toujours été une grande amoureuse de l’amour, une grande amoureuse des romances impossibles et encore plus quand on plonge dans un univers bien particulier, où tout à un sens sans pour autant avoir de réel sens. Je m’explique : j’aime quand tout est en bordel, où il y a une telle évidence que quoi qu’il se passe, ça réussi à marcher malgré le nombre incalculable de barrière. Pour Heden et Ash, ce fut ce genre d’histoire qui m’a fait chavirer.

Ici, nous plongeons dans un univers de biker, avec des brebis et des régulières, des gangs, du sang et des grosses bastons comme on les aime. Au côté de Ash, nous découvrons un vrai monde d’ombre, il est un Hadès des temps modernes, qui évoluent dans son royaume rempli de guerre, de meurtre, de sang et sans jamais éprouver le moindre sentiment. De toute façon, ses sentiments se sont éteint le jour où sa fiancée s’est tiré le jour du mariage, alors qu’il l’attendait devant l’autel sans sommation. Et dix ans plus tard, la haine est toujours aussi forte et brute.

À côté de ça, nous avons Heden, une jeune femme douce et pleine de tendresse, qui débarque de Los Angeles pour devenir fleuriste. Si on voit en elle une simple jeune femme pleine de vie, on réalise bien vite qu’elle aussi porte des bagages. Des souvenirs et un passé assez important pour que sa simple gentillesse soit balayée pour mettre en avant sa force, sa détermination et son courage. Fille d’un grand président de club de Biker, elle aura vécu toute sa vie tenu à l’écart par son père de cet univers, mais saura plongé la tête dedans dès sa rencontre avec notre cher Ash.

Leur relation est pleine de vie. Ash est tellement effrayant que personne n’ose lui répondre, personne n’ose lui donner tort, mais l’honnêteté et l’audace de Heden saura faire changer les moeurs et lui faire reprendre goût à la vie d’humain, le faisant tomber de son trône du roi des Enfers. Elle deviendra une vraie bouffée d’air frais, alors qu’il saura être une bonne grosse claque dans la vie tranquille de la jeune femme.

Le roman s’articule d’un point de vue différent à chaque chapitre, tantôt lui, tantôt elle, ce qui nous permet de découvrir à chaque fois une nouvelle pensée de l’un et l’autre. Moi qui ne suis pas très friande des points de vues alternés, ici, j’ai trouvé que ça donnait un véritable charme à l’histoire et donnait un poids supplémentaire à l’abrupte caractère de vie de Ash. Bien souvent, on voit un personnage masculin comme étant méchant et mauvais à travers le point de vue de la fille, mais ici, c’est tout autre.

Tendresse, douceur, humanité, adoration, sentiment… Tout se dégage de nos deux personnages. Et même si j’adore voir les relations impossibles tout le long du roman, provoquant une réelle frustration pour mon petit coeur d’artichaut, ici, c’est différent, mais d’une certaine manière : c’est exactement tout ce que j’ai recherché et tout ce que je pouvais aimer. C’était un véritable coup de coeur pour moi, une vraie bouffée d’air frais dans un univers que j’ai adoré.

Après ma lecture de Be Mine, il y a quelques années et ma relecture il y a quelques mois, je suis déjà tombée amoureuse de l’univers des Bikers, mais ici, ce monde est d’autant plus consolidé et plus important, avec une approche plus approfondi de cet univers. J’en viens même à me demander si Be Mine ne se serait pas inspiré de cette saga. Mais Styx Riders aura su plonger dans l’univers, tandis que Be Mine l’aura survoler, se concentrant sur la romance.

Bien sûr, la romance a ici une grande part dans l’histoire, mais sans pour autant s’enrouler forcément autour. La vie d’un biker est ici bien plus intéressante, mêlant drame et tendresse, force et douceur. Ash a été un personnage incroyablement intéressant, tout comme Heden aura été une femme forte et courageuse, un vrai personnage féminin badass que j’ai adoré découvrir.

Si vous cherchez une romance pleine de surprise, de tendresse, de violence, de force et d’énigme, je vous conseille à tous de découvrir cette saga, d’autant plus avec ce premier tome qui nous plonge dans un univers si particulier et si incroyable. Ce fut une magnifique découverte que je serais prête à lire et relire, encore et encore, sans me lasser. Parce que je ne trouve pas de grand défaut à l’oeuvre, ou du moins, pas assez gros pour ne pas voir l’évidence même que j’ai aimé, adoré, apprécié l’histoire.

Surtout qu’une bonne tranche d’humour rempli l’oeuvre. Il m’est arrivé plusieurs fois de rigoler à en pleurer face aux répliques des personnages, face à la légèreté des réponses et à la folie des personnages. Que ce soit Ash, Heden, Snack, Gun ou même les deux présidents, j’ai adoré chacun d’eux et suis tombée folle amoureuse de tout ce beau monde. Chacun avec des caractères forts, mais pleins de fougue, de tendresse et de folie.

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s