Fruits Basket, T2.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Tohru vit avec Yuki, Kyô et Shiguré Soma, trois garçons qui ont la particularité de se transformer en l’un des douze animaux du zodiaque chinois lorsqu’une femme se jette dans leurs bras ou qu’ils reçoivent un grand choc sur la tête. Un jour, à la fête culturelle du lycée, la jeune fille voit apparaître deux autres membres de cette famille mystérieuse. Mais ceux-ci sont beaucoup plus réservés sur l’amitié qui unit la jeune fille à certains des Soma…

Kyo et Yuki apprennent de plus en plus à connaître Tohru, et commence même à savoir qui elle est au fond d’elle. Douce, tendre, gentille et bienveillante. Ce qui adoucit considérablement les deux garçons, même s’ils continuent de toujours vouloir se battre. Pourtant, Tohru est ce petit rayon de soleil dans leur vie. 

Et quand on voit Uo et Hana, les deux meilleures amies de Tohru, on réalise bien vite à quel point elle est importante et essentiel pour le bonheur de beaucoup. Sa bonne humeur et son innocence sont un vrai nouveau souffle pour beaucoup. Quant à Uo et Hana, on voit aussi en elle de nombreuses choses, avec de grands coeurs et un grand amour pour Tohru. 

Grâce au personnage de Tohru, une certaine distance s’opère dans la famille Soma. Ils ne sont plus la tête dans la boue, mais prenne le temps d’observer autour d’eux et de réaliser certaines choses. À travers le regard de Tohru, on réalise bien vite les difficultés qu’ont Yuki et Kyo pour s’entendre, mais aussi pour se lier d’amitié avec les autres. 

Au final, la malédiction est une mauvaise chose pour l’un comme pour l’autre. Kyo se sent exclu et Yuki se sent trop concerné, aucun des deux n’arrivent à voir les choses avec du recul, jusqu’à l’arrivé de Tohru qui leur permet de voir les qualités de chacun. Elle est à nouveau ce magnifique bout de femme qui permet de relativiser et voir les choses sous un meilleur jour. 

On voit une sorte de triangle amoureux, entre Tohru, Kyo et Yuki. Notre petit rouquin semble pourtant différent à ses côtés, alors qu’il est toujours énervé, quand il s’agit de Tohru, il arrive à davantage parler et se confier, s’allégeant d’un trop plein d’émotion. Et Yuki reste tellement tout le temps gentil et humble, que son personnage en devient encore plus complexe. 

La famille Soma est toujours aussi importante dans ce tome, alors qu’on rencontre des nouveaux membres. Et qu’on plonge un peu plus dans les histoires familiales et les complots secrets. On en apprend davantage sur Yuki, Kyo et aussi Momiji et Hatori. Tohru se retrouve forcément au milieu de tous ces garçons et doit apprendre à vivre avec eux désormais. 

La malédiction des douze ainsi que l’implication du personne d’Akito prend de plus en plus de forme, nous faisant voyager dans une machine bien huilée. Nous en apprenons au fur et à mesure, aux côtés de Tohru, qui découvre toujours davantage de chose à son tour. Notamment sur la force du lien qui unit les douze, qui les fait tenir debout et qui les maintient soudé. Pourtant, bien souvent, leurs histoires ont un fond tragique. 

Mais Tohru leur permet aussi de vivre séparément de leur famille, brisant un peu l’attache qu’Akito et la malédiction a sur chacun d’eux. Que ce soit Kyo ou Yuki, on réalise bien vite que leur relation avec Tohru est authentique et sincère, qui vient du coeur et non pas avec un lien et une malédiction. Leur relation est né de leur attachement, et ça change énormément de chose. 

Petit-à-petit, on entre dans la vie des Soma et de Tohru, on découvre davantage sur leur passé, leur vie, leurs émotions et sentiments, puis leurs volontés et leurs espoirs. Tohru est ce petit soleil, ce petit goût de printemps en plein hiver, qui réchauffe les coeurs. Elle offre l’opportunité à tout ceux qui la rencontre de voir la vie sous un nouveau jour : avec tendresse, douceur et innocence. 

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s