Capture-moi, T1.

Tome suivant →

Synopsis : Elle a eu peur de lui au premier coup d’œil. Yulia Tzakova a l’habitude des hommes dangereux. Elle a grandi avec eux. Et elle a survécu. Mais quand elle rencontre Lucas Kent, elle comprend que cet ancien soldat risque d’être le plus dangereux de tous. Une nuit a suffi. C’était l’occasion de se rattraper après avoir raté sa mission et d’obtenir des renseignements sur le patron de Kent, un trafiquant d’armes. Quand son avion est abattu ce devrait être la fin de l’histoire. Alors qu’elle ne vient que de commencer. Il la désire au premier coup d’oeil. Lucas Kent a toujours aimé les blondes aux longues jambes et Yulia Tzakova est de toute beauté. L’interprète russe a eu beau essayer de séduire son patron elle arrive dans le lit de Lucas et il fera tout pour l’y retrouver. Puis son avion est abattu et il apprend la vérité. Elle l’a trahi. Elle doit payer.

Je découvre doucement l’univers de la Dark Romance, et je suis à la fois impressionnée et énervée. Impressionnée par la facilité qu’ont les auteurs.autrices de nous balader dans un univers où la frontière entre le raisonnable et l’interdit est si fine. Où une mort semble presque simple alors que je pleure après avoir vu le cadavre d’un animal écrasé par des voitures sur la route. Et ce premier tome réussi bien à me plonger à nouveau dans ce entre-deux qui me déstabilise.

Yulia est une femme qui semble être à la fois forte et fragile, à la fois indestructible et pourtant pleine de faiblesse. C’est une énigme qui m’intrigue et dont j’aimerais avoir plus d’informations. Toute sa vie n’a été qu’une suite de prise de risque, d’obligation, d’ordre, dont elle s’est accoutumée. Faire partie d’une organisation d’espionnage clandestine n’est pas de tout repos, surtout lorsqu’elle doit faire en sorte d’utiliser son corps pour arriver à ses fins.

Quant à Lucas, c’est un cas pas si particulier que ça dans l’univers de la romance. Froid, calculateur, insensible, tueur et sanguin. C’est le parfait stéréotype du bad-boy des romances ordinaires. Mais ici, il y a ce petit quelque chose qui rend les choses différentes. Il ne laisse rien passer, tout en laissant s’échapper beaucoup. C’est une vraie passoire qui remplit un lac. Mais par-dessus tout, c’est un tueur naît qui n’a plus peur de torturer. Et il saura faire douter sur la notion de juste et de mal.

Pourquoi tuer ou torturer quelqu’un semble-t-il si simple et normal dans les romans, alors qu’un viol est horrible ? Les émotions, les sentiments, le corps humain, l’intimité… Toute ces choses entrent en jeux. Et si dans ce premier tome il n’y a pas de viol à proprement parlé, la ligne est si fine que je ne sais pas quoi en penser. Je hais ce genre de chose, plus que tout. Mais ce roman m’a donné l’impression que c’était normal. Et c’est ça le pire dans ce genre de roman. Ce n’est pas normal.

Pourtant, lire l’histoire avec le point de vue de Yulia adoucit l’horreur de la chose. Et encore une fois, la violence qu’elle reçoit semble plus douce, moins importante. On découvre de nombreuses faiblesses et forces dans absolument toutes les situations de l’oeuvre. Et je ne sais pas comment regarder et apprécier ce manuscrit sans me sentir monstrueuse. Alors que finalement, j’ai su apprécier cette lecture dans ce nouvel univers qui est plein d’intensité.

Plonger dans ce genre de la romance est assez traître. On découvre de nombreuses questions en nous que nous ne nous posons jamais. Et j’aimerais bien comprendre comment je peux apprécier tout ça alors que je déteste ça à la fois. Mais heureusement, la plume de Anna Zaires adoucit la chose et me permet de voir les choses avec un filtre devant les yeux.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s