Banquier, T3 : Le Tyran.

← Tome précédent.

Synopsis : Je suis tombée amoureuse de Cato et je n’ai pas peur de le dire. Il refuse d’avouer ses sentiments, mais je sais ce qu’il ressent. Il n’a pas les couilles de le reconnaître. Notre fille naîtra bientôt, et nos vies changeront pour toujours. Cato pourra-t-il oublier le passé ? Oublier son serment de m’exécuter ? Ou n’aurais-je jamais dû revenir ?

Ce troisième tome m’a encore une fois un peu déçu par rapport au premier tome qui m’avait vraiment plu. C’est pour ça que je commence à apprécier de plus en plus les one-shots pour ce genre de relation et d’histoire. L’autrice a cherché à faire entrer trop d’information, trop de stéréotypes, trop de chose en un seul tome qui m’a rapidement fatigué.

Le personnage de Cato reste fidèle à lui-même, malgré les quelques moments d’agacement que j’ai pu ressentir pour ses réactions. Après tout, il est comme ça, c’est ainsi. Et c’est ce que j’ai particulièrement apprécié avec son personnage tout le long de la série, parce qu’il reste lui, sans changer, contrairement à Siena qui perd beaucoup au change.

Si je la voyais comme une femme forte et indépendante au début, elle l’est restée, mais avec de nombreuses réactions qui l’ont affaibli et qui ont fait changé ma façon de la voir. Bien sûr, certaines situations sont différentes, mais pour la plupart du temps, c’est agaçant de voir que la femme forte du début est devenue une petite capricieuse à la fin.

Comme dans beaucoup de romance, il y a un ultimatum qui est posé et ça, je déteste. Demander de choisir ci ou ça, en fonction d’une autre personne, c’est détestable et égoïste. Alors quand j’ai vu Siena s’abaisser à ça, je me suis sentie perdre l’estime que j’avais pour elle. Primant la violence et le rejet, plutôt que la communication. J’ai beaucoup de mal avec ça.

Pour autant, c’était une série intéressante et assez intense qui m’a fait découvrir un peu le monde de Penelope Sky avec laquelle je n’avais pas du tout accroché avec sa série Boutons que j’avais tenté. Sa façon d’écrire dans Boutons était trop lourde, trop longue, trop enflé par les clichés et une vaine tentative d’horreur. Dans le Dark Romance, la ligne est fine avec la violence, mais l’écriture de Penelope Sky m’avait agacé. J’ai pu malgré tout découvrir avec cette série une nouvelle facette de son écriture que j’ai pu apprécier et qui me donne malgré tout envie de retenter ma chance avec la série Boutons pour plus tard.

Je ne suis pas une adepte de la Dark Romance, mais je tente de m’y plonger de plus en plus pour découvrir ce nouvel univers. Avec cette série, la mise en bouche est assez douce, avec des éléments qui ne sont pas trop dur et une écriture pas trop descriptive. C’est à la fois un défaut et une qualité, parce qu’il y a une certaine légèreté dans l’horreur, qui peut être mal perçu dans certain cas. Des fois, j’aurais aimé voir plus de réactions et de caractère pour des cas qui m’ont semblé grave.

Mais à côté de ça, je n’ai pas été vraiment déçu de ma lecture. C’était une bonne expérience et un bon moment. Les livres se lisent rapidement, j’ai lu les trois tomes en trois jours, un chaque jour. L’écriture est assez simple, avec une histoire entraînante et des personnages intéressants. Et je me demande s’il y aura une série sur Bates, le frère de Cato, qui pourrait s’avérer fort intéressant !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s