Driven, T2.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Ce second tome nous plonge directement dans une aventure pleine de sensation, d’émotion, de doute, de peur, de traumatisme. Que ce soit de l’un, ou de l’autre, un passé envahissant et triste est de rigueur. On comprend rapidement qu’avant de vouloir sauver l’autre, il va falloir se sauver soi-même. Sauf si on prend le risque de se faire sauver en sauvant… 

J’ai été agacé une bonne partie de ce tome, parce que j’étais à la fois torturé comme les personnages à travers une sorte de souffrance, de trahison, de douleur, mais à la fois dans une spirale d’énervement et de ressentiment que je ne voulais pas ressentir sur le moment. C’est comme si je comprenais tout ce que Rylee éprouvait, mais que je ne pouvais pas en vouloir à Colton d’être ainsi après ce qu’il a vécu. 

En réalité, ce genre de roman me retourne toujours le crâne, parce qu’il instaure une fragile limite entre le normal et le mal. Il n’y a plus vraiment de barrière ou de règle précise. Après un passé aussi traumatisant que celui de Colton, je ne peux que comprendre ses réactions et vouloir le sauver. Mais d’un autre côté, n’est-ce pas à lui-même de se sauver avant de vouloir être sauver par les autres ? 

Il y a toujours cette fragilité à reconnaître que l’amour est quelque chose de puissant, mais ne doit pas pour autant attirer le monde entier dans la dérive. Rylee ne mérite pas d’être le bouc émissaire, elle ne mérite pas de devoir prendre sur elle et encaisser, alors que Colton est tellement brisé à côté et ne semble pas savoir comment s’en sortir lui-même. 

C’est toujours intense de plonger dans ce genre de roman qui touche autant la psychologie, les traumatismes, les souffrances, le passé… J’aime ce genre de roman, autant que je les déteste. Parce que j’aime le fait de plonger la tête la première dedans, de réfléchir, de comprendre, de ressentir, mais cette part d’émotion me tire à mon tour dans une boucle de non-retour, dans une sorte de volonté de mettre ma vie entière sur pause pour sauver au détriment de mon propre bonheur. Et je ne peux que comprendre ça, mais bien souvent, ça tue plus que ça n’aide. 

Ce tome aura été intense et angoissant, rempli de sentiment et d’émotion plus envahissante et déroutante que l’autre. J’ai souvent eu la boule au ventre, les yeux écarquillés, un cri bloqué dans la gorge, une larme au coin de l’oeil… Tout ça pour ces deux idiots qui ne savent pas comment s’aimer sans se blesser, parce que la vie entière les a trop écorché. 

Et alors que tout va bien, il semblerait que la vie ne veut pas les laisser être heureux. Encore de nouveaux rebondissements vont nous soulever dans le prochain tome, et pleins de questions sont posés sans réponse. Il me tarde de découvrir la suite, de plonger dans ce tournant décisif de leur vie et de comprendre enfin ce que leur relation pourra leur offrir. 

Note : 4 sur 5.

4 commentaires sur “Driven, T2.

  1. J’ai le tome 1 dans ma pal, mais je n’ai pas encore sauté le pas car j’aimerai finir mes autres romances en cours. Driven m’a de plus l’air assez classique (le même schéma que dans les autres romances) alors ça ne m’encourage pas trop à le lire… D’autant plus que je décroche vite dans les romances où il y a trop de scènes de sexe.

    Aimé par 1 personne

    1. Je l’ai lu il y a quelques temps déjà et je me rappelle vaguement qu’il était vraiment bien, mais j’avoue qu’il n’est pas transcendant et que maintenant que ça fait 2 mois que je l’ai lu, je suis contente de l’avoir découvert mais ne suis pas particulièrement pressé de le relire. Il est vraiment bien, mais c’est vrai que tu devrais lire d’autre histoire avant qui t’intéresse plus! Après, peut-être que tu vas adorer!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s