Banquier, T1 : Le banquier.

Tome suivant

Synopsis : Ils ont pris mon père. Je serai la suivante si je ne leur obéis pas. Supprimer l’homme le plus puissant d’Italie. Cato Marino. Cet homme est accompagné de ses gardes partout où il va. Sa forteresse en Toscane est impénétrable. C’est l’homme le plus parano du pays. Aucune chance que j’arrive à le supprimer toute seule. Si je veux sauver mon père, je n’ai qu’une option. Me glisser dans le lit de Cato… et y rester.

Je cherchais à l’origine une série sur la mafia, quand j’ai été orienté vers cette série. Après avoir essayé de lire des livres de Penelope Sky qui ne m’avait pas plu, je ne m’attendais à rien en particulier. Pourtant, j’ai été bluffé par l’oeuvre. 

Surtout, j’ai été bluffé par le personnage principal féminin, qui est une vraie femme forte et indépendante, qui m’a donné envie de prendre confiance en moi et m’a donné envie de m’affirmer. Tout le long du roman, elle contrôle ses émotions avec une telle finesse que ça en devient incroyablement intense. 

Siena est une jeune femme qui a tourné le dos à la pègre, ayant grandi dedans. Elle sait ce qu’elle veut, mais surtout ce qu’elle ne veut pas et quand elle se retrouve forcée de fréquenter Cato, il est exactement ce qu’elle a toujours évité. Malheureusement pour elle, et heureusement pour nous, la tension qui existe entre les deux personnages est trop intense pour être évité. 

Cato est un connard. C’est le mot exact pour le qualifier. Froid, méchant, mauvais, tueur de sang froid et surtout : arrogant. Tout ce que j’adore. Il est parti de rien pour arriver au sommet et gouverne l’Italie, voire le monde entier, de sa place de roi tout en haut de la pyramide. Il sait ce qu’il est et ce qu’il mérite. Mais dès sa rencontre avec Siena, tout change. 

Ils se complètent, indubitablement. Ils retrouvent en l’autre ce qu’ils ont perdu toute leur vie, et leur relation n’en devient que plus intense et plus fusionnel à chaque rendez-vous. Elle est ce qu’il recherche, tandis qu’il n’est rien de ce qu’elle s’attendait à rencontrer. Cette constatation retourne mon petit coeur d’âme en peine. 

Mais si tout semble parfait pour eux, rien ne l’est en réalité. Tout n’est que mensonge, manigance et tromperie. Mais pour la famille, on pourrait faire des folies. Jusqu’à tomber dans un bourbier mortel. 

L’histoire m’a tenue en haleine, du début à la fin. Avec des réactions et des discussion qui m’ont vraiment intéressé, des personnages fort en caractère. Que ce soit l’un ou l’autre, j’ai retrouvé en eux quelque chose que j’ai du mal à voir dans beaucoup d’autre romance. Et j’ai adoré chaque instant. 

Le livre pourrait être parfait, pour moi. Le seul bémol est une fin assez précipité, qui est assez fragile sur le déroulement de l’histoire et surtout en connaissant les personnages. Mais franchement, ce n’est pas les dix dernières pages qui vont me faire changer d’avis sur la merveille des cinq cent premières. J’ai été conquise et je suis tombée amoureuse de Cato. Sans aucun doute possible. 

Intense, fort, brute, fiévreux, profond, terrible, infernal et puissant : voici tout le caractère de cette lecture. Des personnages fort, indépendant, courageux et vraiment, vraiment intense… Une lecture qui m’a retourné le crâne et qui m’a conquis. Un vrai coup de coeur. 

« Si elle avait été un homme, elle aurait été considérée comme un requin ambitieux. C’était comme ça que je la voyais. »

« — Tu sais baiser. Tu sais cuisiner et tu sais tirer. Trois fois plus dangereuse.

— Surtout si tu me fais chier. Je pourrais te tirer dessus, puis te cuisiner.

— Si tu me baisais d’abord, je m’en ficherais, je crois, dit-il en souriant. » 

« Mon attirance s’était transformée en obsession. Mon obsession s’était muée en possessivité. »

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s