Ash Princess, T1.

Tome suivant →

Synopsis : Theodosia avait six ans quand son pays a été attaqué, et quand sa mère, la reine du Feu, a été assassinée sous ses yeux. Dix ans ont passé. Dix ans à vivre sous le joug du Kaiser, ses tortures incessantes, son régime de terreur. Dix ans qu’elle n’a pas prononcé son véritable nom. Theodosia s’appelle maintenant Thora, princesse de Cendres. Le jour où le Kaiser la force à exécuter son dernier allié, celui qu’elle voit comme son unique chance de survie, Theodosia ne peut plus ignorer sa rage vengeresse. Elle se lance dans une intrigue où la séduction cache des crimes de sang, où les amitiés ne servent plus qu’à une chose : regagner son pouvoir. Incapable de déterminer à qui elle peut vraiment se fier, Theodosia va apprendre jusqu’où elle est prête à aller pour venger sa mère, regagner son peuple et reprendre son titre de reine.

Ce roman m’a transporté dans un monde sombre, noir, avec une très légère lumière qui étincelle. Une flamme qui s’allume dans le regard des rebelles. Pleins de souffrance, de douleur, de haine, de colère, de fatigue, de lassitude… Les guerres ne sont pas terminés et la vie est trop courte pour se battre jusqu’à la fin. Pourtant, quand Theodosia reprend son rôle de reine à coeur, tout change et l’espoir renaît.

Depuis son enfance, Theodosia, ou plutôt Thora, aura été battu, écorché, harcelée, et humiliée devant une cour qui n’est plus la sienne. Foulant les couloirs dans lesquels elle a grandi, elle vit maintenant dans le même palais, mais qui appartient à un autre. Si pendant des années, son âme s’était éteinte, il lui a suffit d’une nouvelle humiliation pour que sa haine ne puisse plus se retenir et explose en elle. Prête à tout détruire sur son passage.

Thora, Theodosia, Theo. Elle ne sait plus qui elle est exactement. Avec le prince Søren et Cress, elle est Thora. Avec les rebelles, elle est la reine Theodosia. Et avec Blaise, elle est Theo. Mais elle ne sait plus vraiment où se trouve son coeur et sa tête. Tout le long de ce magnifique tome, on y découvre une quête de conscience.

L’autrice a réussi à me perdre dans l’esprit de Theo, entre les quêtes de pouvoirs, les doutes psychologiques et sentimentales, entre les regrets et les craintes, entre le dégoût et l’adoration. Au fil des pages, on découvre la force de volonté de Theo qui s’affirme, mais toujours ébranlée par le monde dans lequel elle est forcée de vivre, avec un nom qu’elle ne veut plus porter et un titre qui n’est pas le sien.

Comme vous devez vous en doutez, je suis une grande amoureuse de l’amour : mais ce roman m’a bouleversé et frustrée. Même en arrivant à la dernière page, je ne sais pas vers qui mon coeur balance. Je suis habituée au triangle amoureux, parce que c’est assez fréquent, mais là… Je suis pour les deux. Et à la fois contre les deux. On se retrouve au coeur de nombreuses aventures qui vont faire souffrir Theo, mais qui plonge malgré tout la tête la première dedans.

La guerre, c’est la guerre. D’un côté, certains passage était assez évident, je m’y attendais. Mais d’autre m’ont retourné le coeur et me l’ont brisé. Les morts, les souffrances, les coups, les humiliations, les trahisons, les manigances… Tout pour faire un roman plein d’aventure et d’histoire qui fera voyager de nombreuses âmes en quête de magie.

Dans ce premier tome, la magie n’est pas encore assez utilisé, mais je m’attends à de grande chose pour la suite de la trilogie. Je suis pressée de découvrir ce que l’autrice nous réserve et veux en savoir toujours davantage. J’ai besoin de comprendre le fonctionnement de leur magie, de comprendre leur rôle, de rencontrer de nouvelles personnes. J’ai besoin de plonger encore plus profondément dans ce nouvel univers qui s’offre à moi.

Cette nouvelle série m’aura vraiment comblé, elle m’aura fait rire et hurler, pleurer et souri. J’ai adoré rencontrer Theo, Blaise et tous les autres personnages qui ont tous une part d’ombre et une part de lumière qui m’a fait réalisé que le monde ne peut pas être tout noir, ou tout blanc. Dans chaque horreur se cache une part de lumière. Mais la force est de la voir et de se battre pour la faire briller.

Note : 4 sur 5.

8 commentaires sur “Ash Princess, T1.

  1. J’ai aussi adoré ce premier tome 🙂 Je n’en garde pas énormément de souvenirs car ça fait longtemps que je l’ai lu, mais lire ta chronique me donne envie de découvrir le tome 2. En fait j’ai trouvé que l’histoire avait un schéma assez classique en fantasy (une reine qui veut reprendre le pouvoir pour aider son peuple) mais je me suis comme toi attachée aux personnages, et en particulier à Theodosia, qui essaie de trouver sa place dans le monde.

    J'aime

    1. Je peux comprendre ton point de vue, c’est vrai que c’est un déroulement assez classique de beaucoup de roman fantasy, mais n’est-ce pas aussi ce qui fait le charme de beaucoup ?
      J’ai beaucoup apprécié ce premier tome, mais j’avoue que je n’ai pas encore vraiment plongé dans le second tome, donc j’imagine que la série n’aura pas eu un réel bouleversement dans ma vie aha! mais je tâcherais de lire le second tome et j’espère que nous pourrons échanger dessus si tu le lis aussi ! 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Si, justement ! Même si les schémas se répètent d’un livre à l’autre, cela ne me dérange pas tant que les personnages sont bien construits et attachants.
        Je compte aussi lire ce tome 2, mais pour tout te dire il y a tellement de livres dans ma pal que la lecture-là ne sera pas pour tout de suite ^^ C’est dommage car à l’époque où j’ai lu le tome 1 je voulais tout de suite enchainer avec le tome 2 mais il n’était pas encore traduit en français…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s