Les Gangs de Boston, T3 : Le Fantôme.

Tome précédent │ Tome suivant →

Synopsis : Talia. J’ai toujours été un oiseau. Emprisonnée dans une cage ou une autre, alors que j’ai toujours rêvé de prendre mon envol. Vendue. Battue. Affamée. Droguée. Plus rien ne me fait peur. Jusqu’à lui. Il chasse ma torpeur. Il est dangereux pour moi. Non pas à cause de son style de vie mafieux, mais à cause de ce qu’il me propose. Une cage dorée. Un refuge contre tout ce que j’ai connu autrefois. Une réalité vers laquelle je n’ai aucun désir de retourner. Il croit m’avoir emprisonnée, mais bientôt… Je m’envolerai. Alexei. Je vis selon un code. Le code des Vory. Dans le monde de la mafia, il y a des traditions. Des attentes. Elle se fiche de ces choses-là. Elle se fiche de tout. Elle croit m’avoir bernée avec son regard tourmenté. Ce qu’elle ignore, c’est que je vois clair en elle. Elle veut prendre son envol. Mais je compte lui rogner les ailes. Et faire d’elle ma femme.

Ce troisième tome n’a pas été un réel coup de coeur, ou un réel plaisir comme les deux premiers. Il était intéressant, parce qu’on y découvrait une vraie noirceur que les deux premiers ont survolé, il a aussi permis de répondre à de nombreuses questions en suspens depuis le début, mais pour autant, j’ai été souvent agacé.

L’histoire manque de réalisme, manque de douceur et de tendresse. Si le temps est rallongé dans ce roman, on y voit surtout une vaine tentative de sauver les façades et de camoufler les erreurs. Quand on voit que deux mois se sont passés sans aucun avancement, mais plusieurs fois dans le roman… ça devient beaucoup trop long.

Talia est un personnage que j’ai apprécié, parce qu’elle est brisée, mais elle a cette sorte de caractère et de coeur particulier qui la rend unique. Le début de ce roman m’aura vraiment traumatisé, retourné le ventre et donné envie de gerber. L’autrice aura, pour le coup, bien mis en avant les sentiments et l’horreur de la situation. Si je voulais découvrir du dark, j’ai été servi… Un peu trop.

Comme j’ai pu le remarquer dans les premiers tomes déjà, l’autrice nous plonge dans un roman avec des bases solides aux premières pages, avec une façon clair et net de suivre l’histoire, avec un réalisme incroyable et un futur qui donne envie. Mais comme à chaque fois, plus les pages s’effilochent et plus l’histoire perd de sa grandeur. Les personnages se perdent en eux-même, en les autres, ils oublient qui ils sont, ils finissent par perdre leur volonté et leur personnalité… Toujours la même chose.

Alexei est un personnage que j’ai à la fois adoré et détesté. Si dans les premiers tomes, son apparition nous offrait toujours une sorte de personnalité triste, laide, désespéré et humiliante, on retrouve ici un personnage différent. Ce que je n’ai pas vraiment apprécié, c’est le fait de romantiser la dépression, la souffrance, la douleur, comme une sorte de « plus », alors que c’est en réalité bien plus et bien pire que tout ça.

Le non-consentement, les ordres, les viols, la violence, les insultes, le manque de communication… Tout est réuni en un seul ouvrage qui m’aura agacé et troublé. C’est à la fois un livre intéressant et un livre atroce. Je ne sais pas vraiment ce que je ressens sur ce livre. J’étais pressée de le terminer, mais j’aurais bien aimé avoir une fin un peu mieux cousu pour autant.

Leur relation est malsaine et nocive, tout en étant libératrice. C’est ce contraste qui m’agace, parce que l’autrice arrive à me faire voir le blanc et le noir de chaque personne, sauf que pour mes valeurs, tout ça est trop différent. Je ne sais plus ce que je suis censée comprendre, ni aimer, ni croire. Cette série me bouleverse.

Note : 3 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s