Be Mine, T1 : Be Mine

Tome suivant →

Synopsis : Kim. Cinq ans… et j’ai toujours aussi mal. Se remet-on vraiment un jour de la perte de son premier amour ? Je n’en ai aucune idée. Ce que je sais, en revanche, c’est qu’Alex m’a détruite. En même temps, notre histoire était trop belle pour être vraie. Pourquoi le plus beau biker du Dakota se serait-il rangé pour une simple fille comme moi ? Aujourd’hui, je suis de retour mais j’ai tourné la page. Les contes de fées, c’est terminé. Je n’y crois plus. Et je ne me ferai plus avoir. Je ne céderai pas à la force des sentiments que j’éprouve toujours pour Alex malgré moi. A aucun prix. Alex. Cinq ans… et l’absence de Kim est toujours aussi insupportable. Inexplicable. Inattendue. Je n’ai rien compris. Rien. Pourquoi ma Kimi est-elle retournée en France précipitamment ? Sans un mot, sans un regard en arrière. Elle a tout plaqué, et moi aussi par la même occasion. Mais, maintenant qu’elle est revenue dans le Dakota, c’est enfin l’heure des explications. Et rien ni personne ne pourra la tenir éloignée de moi plus longtemps. Elle est à moi. A moi.

J’ai lu ce roman il y a un bon petit paquet d’année maintenant, peut-être cinq ans, ou un peu plus. Je me rappelle avoir été surprise et heureuse de découvrir une histoire sur un genre que je ne connaissais pas : celui des bikers. J’aime plongé dans des histoires particulières, avec un univers que je ne connais pas tellement, et celui des bikers m’a attiré plus que je ne l’aurais cru. De toute façon, dès lors qu’il y a des histoires de force comme la mafia, les bikers ou les gangs, je suis toujours la première à acclamer.

Kim est une jeune fille simple, qui se retrouve au milieu de nombreuses histoires. Si, à l’origine, je m’attendais à la voir assez fragile, j’ai été agréablement surprise de voir la force de caractère qu’elle montrait pour s’imposer dans un monde particulièrement dominé par les hommes. Tout autant que j’ai aimé voir la facilité qu’avait Alex pour assumer ses émotions sans se sentir pour autant émasculer.

La façon d’écrire de l’auteure est assez particulière, parce que beaucoup de chapitre sont en réalité des moments passés, multipliant les flashbacks. Cette façon de couper l’instant présent pour repartir vers le passé m’a un peu agacé au début : j’avais envie et besoin de voir l’histoire continuer, mais d’un autre côté, ça permettait aussi de mieux comprendre les réactions et la vie en général de nos personnages.

C’était un oui-non assez souvent, pour autant, quand j’y repense : je ne revois que les oui. J’ai aimé le monde particulier de l’oeuvre, mais aussi et surtout les personnages : que ce soit les personnages principaux et les secondaires. J’ai adoré Mendy et Tucker, j’ai adoré le grand-père de Kim, les amis bikers et le reste.

Même des années après, cette oeuvre reste toujours une bonne lecture. J’ai grandi, j’ai muri, je cherche maintenant des histoires plus réalistes et plus poussés, et même si ce roman n’offre pas tous les points souhaités, je ne regrette pas du tout de l’avoir redécouvert et d’avoir replongé dans la folle histoire d’amour entre Kim et Alex qui aura réussi à ébranler mon petit coeur.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s