Les gangs de Boston, T2 : Le Faucheur

Tome précédent Tome suivant

Synopsis : Sasha. Il est sombre et mystérieux. Silencieux et assassin. Un gangster irlandais. Le péché à l’état pur dans une sublime enveloppe. Mais quelque chose chez lui est abîmé. Il ne ressent rien. Il ne montre aucune émotion. Parfois, je m’interroge sur ses qualités humaines. Il ne m’a pas parlé en deux ans. Pas un seul mot. Pourtant, nous partageons un secret, lui et moi. Et s’il est divulgué un jour, je n’ai aucun doute… Il n’aura aucun problème à me tuer. Ronan. J’ai tué pour elle. Je le referai s’il le faut. Pour Sasha, je ne m’impose aucune limite. Je la regarde. Elle ne le sait pas. Elle croit que je la déteste. Et parfois, je m’en sens capable. Mais je suis toujours là, tapi dans l’ombre. Je la désire. J’essaie de contrôler la bête. Je la protègerai. Je supprimerai quiconque essaie de lui faire du mal. La seule chose que je ne peux pas faire… c’est la protéger contre moi-même.

Pour continuer sur ma belle lancée dans l’univers des Gangs de Boston, j’ai été ravi de découvrir l’histoire de Ronan, qui est un personnage assez énigmatique du premier tome. Silencieux, froid, calculateur, plein de haine et tueur sur commande… Bien sûr que j’ai été attiré par lui dès que je l’ai rencontré ! Je voulais savoir ce qu’il avait vécu, qui il était vraiment et pour ça, Sasha aussi voulait le savoir.

Ce que j’ai à la fois apprécié et qui m’a agacé dans ce second tome est la façon dont l’autrice a lâcher les bombes petites à petites, sans qu’il n’y a de réelle réponse aux questions posés. Notamment dans l’histoire du mensonge que Ronan a opéré contre Sasha, qui n’a jamais été découvert et qui est passé assez simplement dans l’oubli. Alors qu’un mensonge, même minime, n’est pas à oublier.

Bien que Ronan ait vécu une enfance terrible, traumatisante, je peux concevoir ses mécanismes de défense et ses réactions, pourtant : de nombreuses fois, je me suis sentie étouffée par sa présence et ses réactions vis-à-vis de Sasha. Il voulait littéralement l’envahir, l’accaparer et contre toute attente, malgré un début où Sasha répétait vouloir être indépendante, on la voit tomber dans ses bras sans vraiment se battre.

Bien évidement, j’ai adoré ce roman, parce que j’ai adoré la complicité et la complexité de leur relation, mais ça n’empêche pas que j’ai été agacé de nombreuses fois par des petits détails qui pourraient paraître insignifiant mais qui m’ont véritablement troublé. J’ai aimé la fragilité de Ronan, sa douceur, sa tendresse, sa façon de voir les choses, mais d’un autre côté, il n’y a de nombreuses choses qui m’ont troublé et envoyé dans un tourbillon.

La beauté de ce livre est, peut-être, sa façon de romantiser ce qui ne devrait pas. Dans la vraie vie, j’aurai crié et hurlé, mais dans ce roman, contre toute attente, j’avais envie de comprendre Ronan, de l’aider à s’en sortir comme Sasha l’a fait, de l’aider à voir que le monde n’est pas tout noir et rouge, mais qu’il y a de nombreuses touches de lumières dans chaque recoin.

Sasha a été un personnage que j’ai su apprécier, même si j’ai rapidement compris qu’elle pourrait facilement s’effacer au détriment de Ronan. Et puis, mine de rien, elle n’a pas eu de grandes réactions quant à la maladie de sa mère, du moins, pas autant que j’aurai pu le croire. Dès lors que Ronan était là, elle oubliait presque que sa mère était en train de crever dans la chambre d’à côté. Ce manque de réalisme a su m’agacer un peu.

Comme dans le premier tome, les premiers chapitres m’ont conquis, mais dès lors que la situation s’est emballée, ça a répété la même chose : trop d’actions rapide, trop d’histoire sans début ni fin, un vrai méli-mélo de choses juste pour créer une sorte d’aventure au couple. Bien sûr, j’ai beaucoup apprécié le livre, mais ce n’est clairement pas un chef d’oeuvre, mais j’ai passé un très agréable moment sans prise de tête et avec un couple qui se reconstruit ensemble qui a su me toucher.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s