900, T1 : Réinsertion.

Tome suivant

Synopsis : En 2020, une épidémie a ravagé le monde. Des hommes sont morts, des villes ont été détruites. Seuls mille nouveau-nés ont pu être sauvés. Cinq cents garçons et cinq cents filles, qui ont été élevés dans des orphelinats séparés. 900 est l’une de ces filles. Elle appartient à la génération réparatrice. Ce sont eux qui créeront le monde de demain. Un monde où les discriminations n’existent pas. Pendant dix-sept ans, elle n’a vécu qu’avec des femmes. Mais dans un mois, la réinsertion commencera. Les mille quitteront leurs orphelinats. Une nouvelle vie débutera. Cependant, avant de partir, il leur faut apprendre la vérité. Ils ne sont pas seuls. Dehors, d’autres enfants sont nés. Dehors, règne l’anarchie. 900 et les siens sont le dernier espoir de la civilisation telle qu’ils l’ont rêvée…

Dès la lecture du prologue, je savais que je voulais lire ce livre. Le monde apocalyptique, l’éducation homme/femme séparé, leur implantation commune… Tout ça m’a passionné avant même que je puisse poser mon regard sur le premier chapitre. J’ai été happé par le synopsis, cherchant à en savoir plus. Le fait, aussi, que ce soit le premier tome d’une série m’a ravi et m’a donné envie de me jeter dedans. J’aime les séries parce qu’elles prennent le temps de s’étirer, de s’expliquer, de partir dans les détails sans bâcler certains passages au profit du nombre de page imposé. 

L’écriture de l’oeuvre est simple, clair, concise et vraiment agréable. C’est le genre de texte qu’on peut lire sans s’arrêter, sans devoir relire encore et encore une tournure de phrase compliqué ou autre. De plus, l’histoire semble tellement complexe et intéressante à la fois que mon regard n’arrive pas à s’en détacher. Dès ma rencontre avec 900, dans le premier chapitre, je sais qu’elle saura m’émouvoir et me plaire. Bien qu’élevé dans un cadre particulier, elle semble avoir un caractère bien à elle qui me donnera de grandes choses à voir. 

2020 est passé et le monde a subi une énorme pandémie qui a ravagé la civilisation. Heureusement, 500 garçons et 500 filles ont été récupéré pour vivre séparément dans deux orphelinat, élevés dans la discipline. En tout, il y a trois programmes : le premier avec une éducation stricte et disciplinaire, une seconde basée sur l’autonomie de chacun, et enfin le dernier avec une éducation pieuse et religieuse. Ces trois programmes vont bientôt se rencontrer, vivre et cohabiter dans la même ville. 

L’orphelinat où 900 et les autres filles ont grandi prône la discipline et l’indépendance. Pour ce dernier point, ça m’intéresse ! Avoir 500 femmes fortes et indépendantes à découvrir, ça m’émoustille. J’ai envie de toutes les voir se battre, être forte, courageuse et brave. Et à côté de ça, l’autre orphelinat qui prône le libre arbitre me fait chavirer à son tour. Des personnes élevées sans règle stricte, sans planning, sans tout ça me passionne.

Étant l’une des plus loyales et des plus responsables de toutes les filles, 900 est alors destiné à devenir un espion pour le compte de la régente de son orphelinat. Elle devra ainsi observer et rapporter tout ce qu’elle verra dès lors qu’elle arrivera dans la ville, au côté de tous les autres. Son rôle lui donne énormément de pression et elle ne s’en sent pas capable, mais éduqué dans un système d’obéissance, elle ne pourra rien faire d’autre qu’obéir.

Tout le long, nous découvrons une réelle histoire autour de la première et la seconde générations, sans qu’on n’en découvre davantage sur la troisième. Pour autant, je pense qu’il y a assez de chose à découvrir sur les deux premières comme ça ! En rencontrant 900, on rencontre surtout une jeune fille qu’on verra grandir et s’améliorer. Même si ce roman n’aura pas été un coup de coeur, il aura été une belle découverte.

La romance qui est ajouté dans cette histoire est vraiment intéressante, apportant une touche de  douceur à un monde apocalyptique. J’ai hâte de découvrir la suite, après une fin bien particulière et vraiment explosive. Ça risque de devenir vraiment intéressant dans les prochains tomes ! Et j’ai hâte de le découvrir.

Note : 4 sur 5.

De la même série : Tome 2.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s